Nouvelle

26 janvier 2021

Le Plateau Laval s’apprête à recevoir une école

Le courriel du sud

BÉCANCOUR. Le 27 octobre dernier, les membres du conseil d’administration du Centre de services scolaire (CSS) de la Riveraine ont retenu le site du Plateau Laval pour la construction d’une nouvelle école à Bécancour.

Le projet de 17,2 M$ avait été annoncé en août dernier par le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, et le directeur général du CSS de la Riveraine, Pascal Blondin, dans les jours suivant la confirmation du ministre de l’Éducation. Cette école de 13 classes vise à pallier les manques d’espaces dans les écoles des secteurs de Sainte-Angèle-de-Laval, Bécancour et Précieux-Sang, jugées «pleines à craquer».

Avec cette annonce vient l’obligation légale, pour la Ville de Bécancour, de faire don d’un site permettant la construction de cette école. À cet effet, le CSS de la Riveraine a demandé un terrain boisé d’une superficie variant entre 15 000 et 20 000 mètres carrés.

Après deux rencontres entre les représentants de la Ville et ceux du CSS, trois options étaient sur la table: le terrain voisin du Mont-Bénilde, l’achat du Mont-Bénilde et un terrain au Plateau Laval. Après analyse des avantages et inconvénients de chacun des emplacements, l’option du Plateau semblait la plus logique «puisqu’il se situe au centre d’un important projet domiciliaire, près d’un terrain boisé et d’un parc municipal à construire», a fait valoir le directeur général Pascal Blondin auprès du conseil d’administration du CSS.

Changement de zonage

Cette option nécessitait toutefois un changement de zonage. Les démarches en ce sens se sont mises en branle rapidement. À sa séance ordinaire du 7 novembre dernier, la Ville plaçait sa demande à la MRC de Bécancour, responsable du schéma d’aménagement et de développement du territoire. Le dossier a été analysé et le projet de règlement donnant l’aval à la demande de la Ville a été adopté lors de la séance du 20 janvier.

Il reste encore quelques étapes à franchir avant que le Centre de services scolaire puisse poursuivre son projet d’implantation d’école sur le terrain convoité. La prochaine sera la tenue d’une période de consultation écrite. Du 19 février au 6 mars inclusivement, la population pourra consulter les détails du projet de règlement et la présentation du projet sur le site internet de la MRC de Bécancour et formuler des commentaires.

Le ministre devra aussi donner son avis sur le projet de règlement. Une formalité nécessaire à l’entrée en vigueur de la modification au schéma d’aménagement. Ce n’est qu’après tout cela que la Ville de Bécancour pourra modifier le zonage du terrain. Si tout chemine bien, cela pourrait se faire au début de l’été. Dès lors, le CSS de la Riveraine pourra lancer l’étape d’appel d’offres pour sélectionner les professionnels qui travailleront sur les plans et devis.

On prévoit toujours une ouverture pour septembre 2023. Toutefois, il n’est pas exclu que l’échéancier soit revu en cas de besoin.

EN RAPPEL
En août dernier, le ministre de l’Éducation confirmait l’ajout d’une nouvelle école de 3569 mètres carrés comportant 13 classes dans le secteur centre de la Ville de Bécancour.

L’investissement projeté est de 17 217 392$. «Ce sera une école de nouvelle génération (…) qui devrait garder une vocation alternative», affirmait le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, au moment de l’annonce. En ce qui concerne les élèves qui fréquenteront cette nouvelle école, ils seront déterminés par le conseil d’administration du CSS de la Riveraine au cours des prochains mois.